• Soleil et vitamine D

    Soleil et vitamine D

    Une fois n'est pas coutume, à la suite de la lecture d'un livre intéressant  " VITAMINE D , MODE D'EMPLOI " du Dr.Houssin, un bref aperçu peut vous alerter et vous inciter à agir , surtout à l'époque où l'on est de plus en plus emmitouflé.....

     

    La supplémentation en vitamine D devient de plus en plus courante.

    Elle semble prescrite assez couramment, se révélant nécessaire à la santé .

    C’est une vitamine liposoluble (besoin de graisse pour être transportée et assimilée mais pouvant s’accumuler dans le corps alors que la vitamine hydrosoluble part avec les urines) d’où le risque de surcharge mais …. nous verrons …

    Fabrication de la VITAMINE D

    Soleil et vitamine D

    Très bon schéma extrait de « VITAMINE D Mode d'emploi » Dr Brigitte Houssin qui nous montre l'apport alimentaire et celui du soleil .

     

    Deux sources : la peau, l'alimentation ; la première est la plus importante, le soleil avec ses rayons UVB va transformer une pré-vitamine D qui dirigée vers le foie va devient la VIT D3, celle que l’on dose couramment dans le sang.

    D'autres actions dans les reins, les cellules vont fabriquer à partir du sang, une VIT D plus active le calcitrol.

    On conçoit l’importance de ces organes et de leur bon fonctionnement.

    Rôle de la VIT D

    Longtemps elle fut associée au rachitisme mais depuis, nombre de chercheurs ont mis à jour des actions très larges au point de la considérer comme une hormone.

    • Sur l’os :

    Il ne suffit pas d’ingérer du calcium, la VIT D va aider à sa fixation, à l’absorption de minéraux nécessaires pour l’os par l’intestin. Un taux de VIT D suffisant diminue la quantité de Ca à absorber.

    • Sur le muscle :

    Elle permet d’augmenter la force musculaire. Le cœur est un muscle et agissant sur la rénine elle favorise la baisse de la tension artérielle.

    • Sur les infections :

    Elle intervient dans la fabrication des processus antimicrobiens et viraux. L’hiver le manque de soleil , de son exposition voit apparaître les infections c’est pourquoi on supplémente les enfants en VIT D.

    • Sur les reins, le foie, les articulations , les cancers, les dents son rôle est aussi important de même sur l’humeur , un rayon de soleil et tout va mieux ; voir le livre du Dr Houssin si vous voulez en savoir plus.

     

    Il semble de plus en plus nécessaire de connaître son taux de VITAMINE D sanguin ,  à la limite se connaître pour pouvoir se supplémenter en connaissance de causes !!!

    CHIFFRES ET VITAMINE D

    TAUX SANGUIN :

    En général les normes indiquent : Il s’agit de la VIT D3.

    < à 25 nml/l ou (10 ng/ml = CARENCE                                 ( ng= nano gramme , nml =nano mole)

    > 25 et 75 nml < (10-30ng/ml) = DEFICIT

    > 75 et 250 nml < (30-100ng/ml) = NORMAL

    ces taux sont fonctions des périodes d’âges , de l’état général (problème de foie, de rein, intestin….) , du moment de l’année, en hiver, au décours d’une maladie …. Les taux vont diminuer.

    Actuellement on situe la normale > 40 – 45 ng/ml.

    Deux vitamines D sont courantes : La D3 et la D2 . La D3 est la plus puissante et représente celle que l’organisme fabrique avec …le soleil , sur le marché elle est d’origine animale mais il existe aussi une D3 d’origine végétale ( lichen). La D2 provient de l’exposition d’un champignon aux UVB.

    CONNAITRE SON TAUX DE VITAMINE D et voir son médecin qui en principe est au courant de ces avancées vous permet d’entrevoir à mener.

    TROUVER DE LA VIT D

    • La plus efficace est celle créée par le soleil MAIS :

    La peau est le premier élément, il faut se découvrir au minimum : les membres , le dos …. La juste dose le juste tempssont personnels, une blonde, une brune, une peau basanée…. Il ne faut pas atteindre le coup de soleil… dès que ça commence à brûler il faut arrêter, au-delà le corps à ce qu’il lui faut après il passe la main !!!

    Le meilleur moment est entre 11h et 15 h , les UVB sont maximum et la D3 aussi plus tard il faut rester plus longtemps.

    • L’alimentation

    Essentiellement les poissons gras, le jaune d’œuf, les huîtres…. L’huile de foie de morue ….

    • Les suppléments

    Médicaux : uvéstérol, zymad….souvent remboursés SS

    • Les compléments : Beaucoup de laboratoires disposent de la VIT D3. Préférez la forme liquide, plus facilement assimilable, la dose sera fonction de votre taux sanguin.

     

    A priori si vous faites facilement des infestions en hiver, se supplémenter avec 800 UI /j , sauf problème particulier, serait un minimum. Le mieux est de faire un dosage en octobre , novembre et en mars avril.

    Les lampes de bronzage émettant des UVA ne synthétisent pas de VIT D, celles à UVB sont sous contrôle médical.

    Soleil et vitamine D

    « RETOUR VERS L 'ETEDémén aménagement »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Octobre 2016 à 20:42

    attention de ne pas être jusqu'au boutiste !!

    Afficher l'image d'origine

      • Lundi 17 Octobre 2016 à 11:04

        Excellent....mais lequel des deux avait lu l'article.....!!! pour en tirer parti...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :